Villa S1

La situation particulière de la parcelle, enclavée et visible depuis la rue pose la question de l’intimité.
L’enjeu ici est donc de créer des espaces de vie chaleureux, lumineux, isolés du bruit de la route et de la vue des passants.

Projet :Villa S1

La problématique principale a fortement induit le choix des matériaux : un socle en béton blanc en partie basse, réfléchissant les rayons du soleil. Les espaces de vie, légérement en retrait de la façade, bénéficient alors d’un maximum de lumière naturelle.

Un mur de refend en pierres de taille permet l’encrage du niveau supérieur et laisse la végétation grimper sur la façade.

Le bois, matériau dominant du niveau supérieur, confère au projet son caractère chaleureux. Cette enveloppe
ajourée permet de «voir sans être vu» et n’obstrue pas la ventilation naturelle du lieu. Les façades évoluent donc au fil de la journée, permettant aux usagers de s’isoler ponctuellement.
Le décalage entre les deux volumes permet d’inclure d’autres usages : le porte-à-faux devient un abri pour
voitures.

Les jeux d’ombres et de lumières (naturelles ou artificielles) donnent une lecture différente du projet selon l’heure de la journée.

Un apport maximum de lumière naturelle

Évolution des façades au fil de la journée