Villa I1

Le terrain constate un dénivelé positif du sud vers le nord (7,00 m environ) et de l’est vers l’ouest (environ
8,00 m). La partie qui jouxte la voirie au nord est dotée d’une clôture composée d’un mur bahut (environ 0,60 m) et d’une grille en partie haute (1,00 m). Pour le reste de la parcelle, seule une haie de cyprès fait office de clôture à l’ouest.

Projet :Villa I1

La principale modification du terrain s’opère au Nord-Est de la parcelle, afin de ménager le cheminement des véhicules et des piétons. L’accès à la propriété depuis l’avenue ne se fait plus au centre, mais à l’extrémité au Nord-Est de la parcelle. Une poche de stationnement est ménagée sur le terrain afin de ne pas perturber la circulation des riverains sur la voirie.

L’implantation de la nouvelle maison impose la démolition de l’ancien corps-bâti. Le projet prévoit la mise en oeuvre d’une piscine ainsi que d’une nouvelle terrasse au Sud de la parcelle : à ce niveau, la démolition de la maison et le terrain naturel produisent une surface relativement plane.
S’agissant d’une maison d’habitation en R+1, l’implantation envisagée a eté largement déterminée par le contexte de la parcelle et des bâtiments environnants. La disposition en milieu de parcelle et en limite constructive nord est dictée par la volonté de mettre à profit la déclivité du terrain et de la vue dégagée vers le sud en se positionnant au plus haut sur la parcelle sans toutefois être trop proche de la voirie (6,00 m de recul imposé).
Ainsi insérée dans la pente, la construction ne constitue pas de barrière visuelle pour les habitations des parcelles 68 et 63 situées en amont.
L’organisation de la construction est strictement basée sur une superposition d’étages qui n’excèdent pas deux niveaux.
La maison forme un « L » composé de deux volumes. Le premier volume abrite le garage en R-1, accessible depuis
la rampe à l’est, et les espaces techniques de l’habitation au rez-de-jardin. Le second, contient les espaces de vie en rez-de-jardin et les chambres au R+1. La construction est conçue de telle sorte à optimiser les apports solaires et à minimiser les déperditions. La répartition des ouvertures est notamment conçue dans cette optique, avec des surfaces vitrées essentiellement orientées sud et ouest.

La pierre sèche est ponctuellement choisie pour son caractère local, ainsi que le bois, qui disposé en bardage, fait office de pare-vue au niveau de la façade nord. Les châssis des menuiseries ainsi que le portail d’entrée sont de couleur gris anthracite.
Les murs bahut des clôtures quant à eux sont recouverts d’un enduit à la chaux teinté de couleur «ocre rompu» 215, afin de tendre vers les teintes d’enduits préconisées dans le quartier.